Se Chouchouter

Sommeil : conseils pour mieux dormir pendant le confinement (et après)

Hello tout le monde, ça fait très longtemps que je n’ai pas publié ici ! Mais je cherchais un moyen de partager un template en pdf à télécharger directement et finalement j’ai déjà cette plateforme, autant s’en servir 😉. Pour information j’ai remis un peu à jour le blog et je vais m’en servir pour vous partager ce genre de contenu et autres articles si ça vous intéresse (dites moi ça en commentaire ☺️).

Alors revenons à nos moutons, le sommeil ! En cette période vraiment particulière pour tout le monde, il y a les personnes qui gèrent la crise (personnel soignant, commerçants, vendeurs et tous les autres que l’on remercie 🙏🏼), et les autres comme la plupart d’entre nous qui font leur maximum aussi : rester chez eux. Dans les deux cas, le sommeil peut être perturbé encore plus que d’habitude car la situation est inédite, pleine de doutes et d’incertitudes, nos habitudes sont changées et nos journées soient trop courtes soit bien longues…

Mes conseils peuvent donc être utiles pour la plupart d’entre nous, et cela aussi bien après le confinement c’est pour cette raison que j’ai créé le petit template à télécharger, pour que vous puissiez le garder et le ressortir quand vous en avez besoin !

Pour information, il y a deux données qui sont à prendre en compte dans le sommeil, et en particulier pour l’endormissement:

1. Le cycle nycthéméral 

Ce nom barbare définit simplement le cycle de 24 ou 25h que suit notre corps tous les jours. Ce cycle entraine un tas de processus bien régulés, à des heures précises, dont la production d’hormones du sommeil et de l’éveil.

L’hormone du sommeil est la mélatonine, qui est sécrétée lorsque la luminosité baisse. C’est pour cette raison que le changement d’heure n’aide pas à l’endormissement, car la lumière diminue une heure plus tard, et donc la mélatonine est sécrétée plus tard ce qui retarde notre envie de dormir. Le calibrage va se faire au fur et à mesure comme après un mini décalage horaire ne vous inquiétez pas.

En revanche, les écrans (et donc la lumière bleue), ont aussi un effet anti-mélatonine, ils sont donc à éviter avant de dormir. Même si c’est plus facile à dire qu’a faire, l’avantage de cette période est que vous pouvez scroller sur Instagram et regarder Netflix tout le reste de la journée 😜

2. La pression de sommeil

C’est là toute la difficulté de cette période: d’habitude la journée vous travaillez, marchez, réfléchissez, stressez et tout ça entraine beaucoup de fatigue (le pire c’est que notre corps est plutôt habitué à ça dans notre société…).

Hors pendant les premières semaines de confinement le repos était nécessaire du à cette fatigue accumulée mais là… normalement vous être retournés à l’équilibre voir à un déficit de dépense énergétique, il va donc falloir trouver d’autres moyens pour mieux dormir.

Je vous laisse donc avec ma petite fiche, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et à me poser vos questions si vous en avez 😇

👉🏼 Mes conseils pour mieux dormir

A bientôt, Mathilde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s